•  


  • Les participants ont été enchantés par la qualité des films projetés et des intervenants.La vie sur terre est menacée par la plus grande extinction des espèces qui se déroule sous nos yeux. Cette catastrophe de la biodiversité y compris pour l'humanité a été au centre des débats.Au travers des abeilles d'Europe sauvages et domestiquées victimes des pesticides, des orangs-outans  d'Indonésie, victimes de la déforestation et de l'aigle pygargue à queue blanche d'Europe, les films et les intervenants nous ont éclairés sur le rôle soit négatif soit positif que l'Homme peut jouer pour enrayer la catastrophe. Nous avons eu le plaisir d'avoir la présence des réalisateurs Muriel Barra, Raphaël  Gutierrez, d'Olivier Martel, président du Groupement de Défense Sanitaire des Abeilles. Patrick Rouxel étaient lui en tournage pour un nouveau film en Indonésie. Un spectacle vivant a ravi la salle : le vol d'un aigle pygargue avec Jacques-Olivier Travers, responsable des Aigles du Léman et l'invitée surprise, Elodie Ageron, journaliste animatrice de l'émission "Les animaux de la 8", la seule émission sur les animaux diffusée le dimanche matin sur C8 à recommander pour les petits et les grands.  La conférence-débat de clôture du festival a réuni Jean-François Julliard, directeur France de Greenpeace, Maria Pelletier, présidente de Générations Futures, Sylvain Charlat, chercheur CNRS et Hugues Mouret, directeur scientifique d'Arthropologia qui a remplacé Yannick Jadot, indisponible mais qui a adressé un message d'excuses et d'espoir par vidéo.Les interventions très complémentaires et pédagogiques étaient très claires: nous avons une lourde responsabilité et nous devons et pouvons relever le défi.Les associations présentes sur le village associatif ont été prises d'assaut lors des pauses pour compléter les informations sur toutes les actions concrètes possibles.Seul petit bémol à ces points positifs, la participation d'un peu plus de 200 personnes n'a pas été à la hauteur des espérances des bénévoles qui depuis un an ont préparé cet évènement. Nous comptons sur le bouche à oreilles des participants satisfaits pour mobiliser leur entourage. Une vidéo de la conférence-débat sera bientôt disponible pour les aider. Elle sera très prochainement en ligne sur http://associationsecol.eklablog.net/ aux côtés des vidéos des précédents évènements de 2013 "Au nom de la terre!"avec Pierre Rabhi, José Bové et Benki Pyanko Ashaninka, de 2014 "Au nom de la vie!" avec Coline Serreau, Michèle Rivasi et Emmanuel Jaffelin, de 2015 "Au nom du climat!" avec Paul Watson, Lamya Essemlali, Jean Paul Jaud et Marie-Antoinette Mélières. Rendez-vous est donné pour le prochain festival 2017. Un thème possible: "Au nom de la solidarité et de la santé!".

    Festival "Au nom de la nature!": tout simplement naturel!

    Festival "Au nom de la nature!": tout simplement naturel!

    Festival "Au nom de la nature!": tout simplement naturel!

    Festival "Au nom de la nature!": tout simplement naturel!


  • Nouvelles du festival "Au nom de la nature!" 27 novembre à Brindas

    Bonjour,
    Nous mettons la dernière touche à l'organisation du festival pour vous émerveiller en passant une journée inoubliable.

    • Côté films et intervenants :  peut-être des surprises mais chut...

     

    • Côté qualité des projections : un grand écran et un appareil de projection de grande qualité

     

    • Côté public : les enfants sont les bienvenus depuis le plus jeune âge car tous les films sont fait pour tous publics. Alors venez en famille, l'entrée est gratuite pour les enfants de moins de 6 ans. Pour les élèves de Brindas, collège ou école primaire, ainsi que pour tous les anciens élèves ayant pratiqué l'activité "Objectif terre" le tarif est de 3 €, la différence étant prise en charge par la SCL. 

     

    • Côté village associatif : déjà 15 associations seront présentes pour vous accueillir, vous informer et vous écouter

     

    • Côté restauration :


               Pour le midi 2 restaurateurs avec un menu à 11 €,
               - au food truck, 2 repas possibles, plat + dessert             (lasagnes végétales ou brochettes de poulet marinées, avec produits bio)
               - à l'intérieur, fromages végétaux + desserts variés

               Pour le soir, un restaurateur avec un menu à 11€ 
               - lasagnes végétariennes, salade de crudités et cookies maison 
               - cookies, crownies maison 1,50 €           - cake orange cointreau ou brownies ou chocolat ou nature,             paquet de biscuit sablé nature ou sablé noisette ou croque café ou             croque chocolat ou palet breton ou rocher coco 3,00 €
                Tous les repas seront pris au chaud à l'intérieur de la salle bien sûr.
    Il est prudent de réserver vos billets d'entrée pour ce quatrième grand évènement que nous organisons en association avec la Sauvegarde des Côteaux du Lyonnais juste après la COP 22. Deux points de vente: Presse à Brindas et Bio boutique à Vaugneray ou par correspondance (envoyer le règlement et une enveloppe timbrée avec votre adresse à SECOL 1 place de la Mairie 69670 Vaugneray). Nous pensons que la sauvegarde du climat doit être englobée dans un objectif plus global de sauvegarde de toutes les formes de vie sur notre belle planète, la biodiversité dont l'espèce humaine fait partie.
    Alors, comme le colibri, venez faire votre part le 27 novembre en participant au festival "Au nom de la nature!".